Réseau
+suivre
Email
Tchat
21 aiment 244085 visites
1 avis sur cet artiste
Recevoir ma newsletter
Créer lien vers cette page
Artiste - Homme - 76 ans
Montgeron (Ile-de-France), France
Siret 54005496200019 - MDA B801763

Je recommande

Aucun article recommandé

J'aime

J'y vais

Aucune présence à un évènement
Libérons la sculpture
Article du 21-01-2017 lié à Quat'sous
Relayer cet article à mon réseau
Soyez le premier à
préciser aimer cet article

Vincent Balmès
22 décembre
2D / 3D

Décidément, la sculpture doit se libérer de l'emprise des zélateurs...des deux dimensions: une sculpture ne sera examinée, dans une candidature pour exposer, que sur photo, et si c'est "une bonne photo". Autrement dit, l'objet en trois dimensions doit générer une image de qualité en deux, ce qui est une autre oeuvre d'art, en méta-création de l'oeuvre originale qu'est la sculpture.
Pour bien marquer leur domination de "médium" incontournable, il sera également exigé que tout contexte de présentation de la sculpture soit effacé, "détouré" grâce au traitement d'image, si bien qu'un objet de trois mètres donnera la même image qu'un semblable en trente centimètres.
Les peintres et photographes sont des artistes dont il n'est pas question de contester les mérites, ni la grandeur des oeuvres de leurs disciplines, mais ils sont régis par d'autres impératifs que les sculpteurs, qu'il est totalement abusif de leur imposer : la photo est un langage qui peut parler de sculpture, elle ne la présentifie pas. Ils produisent une abstraction et une mentalisation des réalités qu'ils figurent, ou des imaginations qu'ils représentent, sur le mode des icônes, alors que les sculpteurs évoluent dans une incarnation par la présence physique et le charnel de toute matière, dans l'ordre des idoles.
Quelle barbarie ! Quels relents de pensée magique ! Quelle arriération ! Mais c'est la voix de l'obscurantisme opposée à l'intellect délectable de l'Art Conceptuel, que d'en rester à cette plastique infantile d'un "art primaire" ! Quelle indécence que de solliciter l'art-mateur à éprouver la présence physique d'un objet érigé, matérialisé dans son espace et d'y risquer la rencontre d'un être en vibrations, déposé là par le geste de l'artiste, en écho de ses mobilisations intimes lorsque, de son outil, il besogne la matière pour en faire surgir du vivant. Tous paysans du Danube.
Rien ne peut remplacer la rencontre en réel d'une sculpture dans une installation qui lui donne la parole: ( les montrer devant un mur en privilégiant pour le visiteur le premier coup d'oeil qui ferait une bonne photo, c'est déjà les aplatir ) mais les nouvelles technologies ouvrent une voie vers une libération, une vidéo avec son smartphone est à la portée de tous, facilement mise à disposition de tous.
Désaliénons-nous des académismes stérilisateurs, bougeons notre oeil pour offrir un regard vivant de chaque oeuvre dans un contexte spatial
quat'sous

Ajouté le 21-01-2017
Commentaires
Identifiez-vous sur Artisteo pour pouvoir ajouter un commentaire.
Services d'Artisteo
Foire aux questions
API, bouton Partager
Conseil du mois
Présentation du service
A propos d'Artisteo
Contact service clients
Conditions d'utilisation
Partenaires - Société éditrice
Changer de langue : FR - EN - ES
Réseau de diffusion Artisteo
artisteo.tv
galerie-art.net
oeuvre-art.fr
Artisteo sur Facebook
Artisteo : Galerie art