+suivre
Email
Tchat
3 aiment 4884 visites
2 avis sur ce site internet
Recevoir ma newsletter
Créer lien vers cette page
Site internet
Géré par Pascal
Langue : Français - Anglais

Présentation

À propos d'e-Lol

Dès 2002, Le Serpent d'airain exposait, en quelques sonnets, un dispositif dont les rimes allaient leur train (de là le nom de l'amant d'Eugénie, irrecevable en Europe 1) à la façon d'une suite de Dizzy Gillespie, et plus probablement à la manière de Wayne Shorter, dans un dépassement expert du tableau intitulé Jupiter et Sémélé, de Gustave Moreau 2.

Il s'agissait de retrouver, au niveau du "socle" (au sens de Cézanne, et des suivants, non pas Picasso ni Braque, mais Malevitch), une forme qui serait ultérieurement développée dans La Digue du marégraphe, de Zuria Buztingorri : un peu de l'hermétisme de Baudelaire, en délestant l'orphisme de Mallarmé, celui d'avant Un coup de dés.

Également, il y avait là – probablement – de l'approche aliéniste, après L'homme du commun à l'ouvrage de Jean Dubuffet, un artiste que j'ai connu à 20 ans avec La Monte Young et le BMC. (Un week-end sur deux je gardais alors un pavillon d'artiste, à Cachan.)

Toutefois, la forme du poème L'Astre alité n'était pas encore aboutie : depuis 2012, c'est désormais l'e-LOL (lingam obscurément lumineux).

Comme Hubert Duprat le fit avec les larves de trichoptères, détournant celle du centon, l'e-lol consistera à agg lutiner des hyperliens.

Est donc désormais inventée une nouvelle forme poétique : l'hyperpoème l'e-LOL.

Les vers du poème ne doivent pas nécessairement être fourrés au moyen d'hyperliens, et nous nous réservons la possibilité de modifications; d'ailleurs, il n'est pas anodin que nous travaillons à notre rythme.

Cette forme s'appliquera uniquement aux six sonnets intitulés L'Astre alité. C'est-à-dire que tous les descendants seront illégitimes.

Chaque e-lol sera identifié au moyen d'une thématique non restrictive. Par exemple, l'e-LOL-trois est titré L'Astre alité, à la manière d'Hervé Bourdin; il comportera des liens humoristiques.

Ces liens décalés reprendront la ligne narrative suivante: "Illusion du rayon long, long, mais alors long de la licorne blanche au front vert MAC2000/macparis est une association à but non lucratif avec, dans la marge analogique, un ceci et un cela de défraîchi de la longue-vue qui font désormais office de housse pour la mine HB de la démocrato-christococo-lombaire en ventripotent et hautain capitaine de l'Arche et grand orque au regard aigu à scruter la qualité accrue, adepte, avec l'aide d'un couple de requins, des subventionnements de l'art (impôts, etc.), d'autant plus qu'adulés par d'aphasiques impétrants auxquels ils dondonnent une extatique messe en dansant en chantant : "Ah ! Que ne venez-vous téter, nos doux élus, aux quatre seins généreux de notre école d'esthétique !" Ici ne nommons pas Diogène le cynique et sa courte rouge courge, syllogomaniaque ainsi qu'un cynorrhodon."

Chaque titre d'e-lol sera ganté de l'expression "à la manière de" suivi d'un prénom et d'un nom.

Quand trois fois trois e-lols seront achevés, viendra le temps de leur publication sur un site, annexe de PasPAR4, qui sera créé dans ce but.

1 À observer intensément une certaine enseigne, il semblerait que cette irrecevabilité ne soit pas communément admise ailleurs, ni dans l'entre-deux des désormais célèbres semelles de la marque VA NS , ni aux États-Unis ! Question : l'empreinte de l'enseigne d'un improbable hôtel serait-elle vue depuis un carrousel en un square quelconque, et non depuis la G rande roue sise à la place de la Concorde, fût-il normal que l'une des chaussures de la marque CO N AL soit retirée du marché? Dès lors, fut-elle une farce d'artiste assurément due à de la persistance rétinienne, que penser du signe "faste" laissé par la trace des semelles de l'une des deux marques ci-devant citées: ne serait-il que la variation formelle du logo de la fameuse chaîne d'hôtel "T" ?
2 L'enjeu étant, au moyen d'un dispositif technique versifié, de représenter la relation non platonique entre Eugénie d'Escande et Bruno Zlonyk.

À suivre...
(Cliquer sur le lien intitulé "English" qui se trouve juste au-dessus de la présente page de présentation.)

Site internet

Antécimaise

Je recommande

Aucun article recommandé

J'aime

J'y vais

Aucune présence à un évènement
Services d'Artisteo
Foire aux questions
API, bouton Partager
Conseil du mois
Présentation du service
A propos d'Artisteo
Contact service clients
Conditions d'utilisation
Partenaires - Société éditrice
Changer de langue : FR - EN - ES
Réseau de diffusion Artisteo
artisteo.tv
galerie-art.net
oeuvre-art.fr
Artisteo sur Facebook
Artisteo : Galerie art