Network
+follow
Email
Tchat
51 like 3249252 visits
19 review of this artist
Subscribe to my newsletter
Create link to this page
Artist - Man - 66 years old
St clair sur epte (Ile-de-France), France
Reg. number 31815354100038 - MDA S230753

I recommend

Résilience au 62°salon d'automne du CESAF
Article créé le 19-11-2018
Robert Arnoux Garden-Studio
Article créé le 30-04-2018
Video of the Envol in the cathedral of Point du Jour
Article créé le 08-10-2017

I like

I will go

Aucune présence à un évènement
Destruction de cet Art public, interventions des journaliste
Article du 27-04-2016 lié à Le seul élément ayant résisté à cette destruction c'est le bouchon de ce tube
Relayer cet article à mon réseau
1 personne aime cet article, et vous ?

Au fur et à mesure, je pose sur cette page les reportages officiels (journeaux, vidéos, radios etc..) sur cet événement contre l'Art pourtant "Public".

  1. "Le Démocrate Vernonnais", jeudi 28 avril 2016: Le premier article à ce sujet
  2. "Le Parisien", jeudi 28 avril 2016 : Page internet du Parisien
  3. "Normandie 27 actu", vendredi 29 avril 2016 : Page internet Eure
  4. "La Gazette du Val d'Oise", 30 avril 2016 : Page internet de La Gazette Val d'Oise
  5. "La Gazette du Val d'Oise", Page 24 du 4 mai 2016
  6. "Electrolettre mai 2015 Château de la Roche Guyon"
  7. "L'Impartial", 5 mai 2016, page 9 "Patrimoine commun..."
  8. "La Gazette du Val d'Oise", Page 26 du 29 juin 2016
Added the 05-01-2016

N° 3704 - Jeudi 28 avril 2016 Le Démocrate Vernonnais. Www.ledemocratevernonnais.fr
Hebdomadaire régional Normandie, siège à Vernon 27200
Le reportage avait été fait dés le 21 avril 2016

Added the 04-30-2016

sur le site internet de Normandie 27 actu Mise à jour : 28/04/2016 à 19:02 par La Rédaction
Dans l'Eure, une oeuvre d'art géante détruite par un incendie
Le tube de peinture géant de Pierre Marcel, installé en bordure d'une Départementale, entre l'Eure et le Val-d'Oise, a été détruit par un incendie, jeudi 21 avril 2016.

Du tube de peinture, il ne reste que des cendres et un tas de paille. Dans la nuit du mardi 20 au jeudi 21 avril 2016,  à Amenucourt (Val-d'Oise), commune voisine de Gasny (Eure),  dans le Vexin normand, l'oeuvre d'art du sculpteur Pierre Marcel a été détruite par un incendie. Les sapeurs-pompiers sont intervenus vers 2h du matin et une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver les incendiaires, relate Le Démocrate Vernonnais.
Un lien entre Normandie et Île-de-France
Construite en bois autour d'un halo de paille, l'oeuvre, baptisée Le pot de peinture, avait été plantée en bordure de la Départementale 37. Le tube géant, qui faisait le lien entre la Normandie et l'Île-de-France (dont les blasons étaient peints sur la sculpture) était pour l'artiste un symbole culturel fort, en référence à l'histoire de la Révolution et à l'art impressionniste. Une oeuvre qui " a été démolie, brûlée. C'est un attentat ", confie l'artiste à l'hebdomadaire. Des habitants volontaires avaient aidé Pierre Marcel à mettre en place l'oeuvre d'art, sur cet axe qui relie les deux régions. À Authevernes, commune située à quelques kilomètres, d'autres tubes de peinture de Pierre Marcel, qui font référence aux impressionnistes de Giverny, avaient été installés. Le plasticien avait également emballé des rouleaux de paille pour créer des motifs dans les champs, à l'occasion des 1 000 ans de la Normandie.
Photo : Le tube de peinture géant devait faire le lien entre la Normandie et l'Île-de-France. (Photo © Le Démocrate Vernonnais)

Added the 04-27-2016

Amenucourt : la sculpture du Vexin détruite par des incendiaires
Frédéric Naizot | 27 Avril 2016, 17h56 | MAJ : 27 Avril 2016, 17h56
RÉAGIR Amenucourt, sur le bord de la D 37. L'installation de Pierre Marcel, un tube géant, a été détruite par un incendie criminel il y a une semaine, laissant l'artiste désemparé. (LP/Frédéric Naizot.)
L'immense tube de peinture installé au bord de la route du Vexin est réduit en cendre. Le pinceau géant est au sol. Le sculpteur Pierre Marcel, installé à La Roche-Guyon, appelle cela un " attentat ".

Son installation qui rendait hommage à l'art et à l'impressionnisme, qui se voulait un lien entre l'Ile-de-France et la Normandie, a été détruite par un incendie criminel dans la nuit du 20 au 21 avril dernier par un ou plusieurs inconnus.
J'avais travaillé huit mois sur ce projet, totalement gratuitement. Autant de temps que je n'ai pas consacré à ma galerie de La Roche-Guyon. Et il n'en reste plus rien, se désole l'artiste au milieu des décombres, sur les bords de la D 37, à Amenucourt, à une encablure de la commune de Gasny dans l'Eure. Je l'avais pourtant construit pour être solide, en mortier. J'avais réalisé une armature en bois. Ils devaient le savoir puisqu'ils ont brisé le mortier et mis le feu à l'intérieur, en trois endroits différents.
Lorsque les gendarmes, le soir des faits, arrivent sur place, les pompiers de Bray-et-Lû ont éteint le sinistre. Rien de particulier n'a été retrouvé sur place par les militaires. Il n'y a, à ce jour, aucune interpellation effectuée dans le cadre de l'enquête....

Suite de cet article sur Le Parisien

Added the 04-27-2016

Cet article sera visible sur le journal Le Parisien en distributions le jeudi 28 Avril 2016
Amenucourt : la sculpture du Vexin détruite par des incendiaires
Frédéric Naizot | 27 Avril 2016, 17h56 | MAJ : 27 Avril 2016, 17h56
RÉAGIR Amenucourt, sur le bord de la D 37. L'installation de Pierre Marcel, un tube géant, a été détruite par un incendie criminel il y a une semaine, laissant l'artiste désemparé. (LP/Frédéric Naizot.)
L'immense tube de peinture installé au bord de la route du Vexin est réduit en cendre. Le pinceau géant est au sol. Le sculpteur Pierre Marcel, installé à La Roche-Guyon, appelle cela un " attentat ".
(suite de cet article trop long à poser sur artisteo : ).
.... "Tout le monde raconte la même histoire, mais je ne crois pas que ce soit l'oeuvre de fin de soirée de gamins ivres", confie-t-il, affecté au point de fermer provisoirement sa galerie à côté du château. Cela ne s'est pas produit sur un coup de tête. Il y a eu une certaine préparation. Le pinceau était soudé au tube pour éviter les problèmes si des gamins grimpaient dessus. Il a été mis au sol. "
Les tubes de peinture géants, c'est un peu la signature de Pierre Marcel qui en a installé trois autres sur la colline d'Authevernes, à quelques kilomètres de là. Il a aussi décoré des champs en emballant des rouleaux de paille de motifs empruntés à Buren pour le 1000e anniversaire du Traité de Saint-Clair (naissance de la Normandie). L'artiste multiplie les installations et les expositions d'art contemporain.
Le tube d'Amenucourt, installé le 14 juillet dernier avec l'accord du propriétaire précise-t-il, s'inscrit dans le cadre du concours international d'art de Fourges (Eure), explique l'artiste. Un Franco-Américain qui s'est installé définitivement dans le Vexin à son retour de Miami Beach en 2000.
(suite de cet article, page suivante....

Added the 04-27-2016

Un Franco-Américain qui s'est installé définitivement dans le Vexin à son retour de Miami Beach en 2000.
" Ils m'ont proposé de faire une installation. Je voulais valoriser l'art, l'histoire de l'art et le patrimoine de la région, en référence notamment aux impressionnistes qui ont vécu dans le secteur, à Vétheuil ou Auvers. J'ai peint le blason de l'Ile-de-France et la Normandie pour établir le lien entre ces deux régions. L'idée, c'était d'inciter les automobilistes à aller découvrir sur Internet le message sympathique que je voulais faire passer. Je milite pour ce lien culturel et artistique, et j'étais persuadé que mon tube allait rester des années sur le bord de la route. Je ne sais pas si on va le reconstruire. Certains y pensent... "
Pierre Marcel revendique d'être un artiste en dehors du système. " Le tube, c'est un acte public. Pas une opération personnelle, surtout pas un business. Je veux démontrer que les artistes sont parfois utiles et ne sont pas seulement des petits commerçants. "

Added the 04-30-2016

Sympa, ce montage photos entre le journaliste de La Gazette du Val d'Oise et celui du Démocrate Vernonnais. Démonstration que nous les artistes entre nous et les journalistes pourtants de régions administratives différentes sont capables de se lier

Added the 04-30-2016

L'oeuvre de l'artiste Pierre Marcel incendiée

Le grand tube de peinture, oeuvre d'art symbolisant l'impressionnisme, installé en bordure de route du Vexin, à Amenucourt, a été détruite par le feu dans la nuit du 20 avril.
28/04/2016 à 13:07 par Joseph CANU
L'oeuvre de l'artiste de Saint-Clair-sur-Epte Pierre Marcel, un grand tube de peinture symbolisant l'impressionnisme et le concours de peinture de Fourges, installé en bordure de route du Vexin, à Amenucourt, a été incendiée dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 avril.
Une enquête de gendarmerie est en cours. Bien qu'aucune trace d'accélérateur n'ait été trouvée, les trois départs de feu différents constatés ferait pencher la thèse d'un incendie volontaire. La structure en bois constituée autour d'un halo de paille était une cible facile. Le feu n'a pas eu le temps de se propager sur la propriété.
Six mois de travail en fumée
Cette oeuvre a représenté six mois de travail. Une centaine de personnes s'est impliquée, dont des habitants de Fourges, des associations comme le secours populaire. Pierre Marcel est atterré. Sa réaction à chaud en témoigne : "Elle a été démolie, brûlée, c'est un attentat. C'est vraiment un scandale et c'est très inquiétant."
La structure était située au bord de la route allant à Giverny en venant de Magny ou Pontoise sur un terrain privé. Une façon de souhaiter la bienvenue aux arrivants en terre impressionniste. Surtout, elle a été réalisée pour le festival international de la peinture de Fourges, comme le rappelle l'artiste : "Au niveau de ce pont entre l'Île de France et Giverny, on sait que  certains élus et habitants ne saisissaient pas le message d'accueil autour du patrimoine commun véhiculé par cette oeuvre.  On s'attendait à ce que les gens comprennent avec le temps."
Consultez la suite de cet article sur internet : Blason de Saint-Clair-sur-Epte.

Added the 05-06-2016

Le grand tube de peinture, oeuvre d'art symbolisant l'impressionnisme, installé en bordure de route du Vexin, à Amenucourt, a été détruite par le feu dans la nuit du 20 avril.
28/04/2016 à 13:07 par Joseph CANU
L'oeuvre de l'artiste de Saint-Clair-sur-Epte Pierre Marcel, un grand tube de peinture symbolisant l'impressionnisme et le concours de peinture de Fourges, installé en bordure de route du Vexin, à Amenucourt, a été incendiée dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 avril.
(...) Six mois de travail en fumée
Cette oeuvre a représenté six mois de travail. Une centaine de personnes s'est impliquée, dont des habitants de Fourges, des associations comme le secours populaire. (...)
Blason de Saint-Clair-sur-Epte
Ce grand tube de peinture surmonté d'un pinceau géant était décoré du blason de Saint-clair-sur-Epte aux couleurs bleues, jaune et rouge. Un choix qui n'était peut-être pas du goût de tout le monde. ()
Lisible complet sur version internet : page internet 28 avril de La Gazette

Added the 05-06-2016

(...) Pierre Marcel, artiste habitant à Saint-Clair-Sur-Epte et tenant galerie à La Roche-Guyon, pratiquant une peinture plutôt joyeuse et ludique en prise avec la vie sinon l'actualité, avait depuis l'an dernier installé -accueilli par un agriculteur, et en accord avec la commune- sur le bord de la route, bien visible, un énorme et intrigant tube de peinture et un grand pinceau.  Avec les couleurs de la Normandie et de l'Ile-de-France réunies, il voulait évoquer, non sans naïveté, le fait que l'impressionnisme né dans ces terres frontalières et qu'il était issu... D'un tube de peinture dans la mesure où celui-ci, allié au train, a permis la mobilité, la sortie de l'atelier, le travail sur le motif.  Quoi qu'on puisse en penser, qui a pu juger cela suffisamment dérangeant, incongru ou plus simplement incompréhensible pour, le 21 avril vers 1h du matin, y mettre le feu? Pour éteindre l'incendie, l'oeuvre sera pulvérisée, explosée au point que la scène ressemble au crash d'un avion, le capuchon du tube comme une hélice et son extrémité comme un empennage... Encadrée de rubalise comme une scène de crime.  Ne nous méprenons pas, cette agression est grave, elle ne doit pas être prise à la légère avec condescendance ou haussement d'épaules. C'est tout simplement de la liberté d'expression dont il s'agit, du respect de l'autre et du vivre ensemble. Vous pouvez en savoir plus sur son site : http://pierremarcel.artisteo.com/ (...)

Added the 06-07-2016

" Un patrimoine commun"

La structure était située au bord de la route allant à Giverny en venant de Magny ou Pontoise sur un terrain privé. Une façon de souhaiter la bienvenue aux arrivants en terre impressionniste. Surtout, elle a été réalisée pour le festival international de la peinture de Fourges, comme le rappelle l'artiste : " Au niveau de ce pont entre l'Île de France et Giverny, on sait que certains élus et habitants ne saisissaient pas le message d'accueil autour du patrimoine commun véhiculé par cette oeuvre. On s'attendait à ce que les gens comprennent avec le temps. "On était en train de faire un PLU sur la commune et j'avais l'intention d'inscrire quelque chose pour que cette oeuvre éphémère, destinée à rester 5 ou 6 ans sur la commune, reste pérenne. Je trouve ça navrant. Faire ça sur une oeuvre, je ne vois pas ce que ça peut apporter. On peut toujours s'exprimer autrement. Je sais qu'elle ne faisait pas l'unanimité, mais de là à vouloir la détruire... "
par Mathieu Normand

Pages : 1 | 2
Commentaires
Identifiez-vous sur Artisteo pour pouvoir ajouter un commentaire.
Artisteo services
FAQ
API, Share button
Tip of the month
Service overview
About Artisteo
Contact customer service
Terms of use
Partners - Publishing company
Change language : FR - EN - ES
Artisteo network
galerie-art.net
oeuvre-art.fr
Artisteo on facebook
Artisteo : Art gallery