Réseau
+suivre
Email
Tchat
47 aiment 984776 visites
20 avis sur cet artiste
Recevoir ma newsletter
Créer lien vers cette page
Artiste - Homme
St clair sur epte (Ile-de-France), France
Siret 31815354100038 - MDA S230753

Je recommande

Bernard buffet : sortie du purgatoire
Article créé le 11-01-2017
Interview de Christian GIRAULT par Artisteo.com
Article créé le 22-03-2016
Conseil du mois : Exposer et vendre en direct
Article créé le 17-12-2012

J'aime

J'y vais

Aucune présence à un évènement
Expiano, Pianos interprétés par 27 artistes Plein Ph'Art
Article du 21-08-2015 lié à Accordé
Relayer cet article à mon réseau
1 personne aime cet article, et vous ?

(Album en cours de rédaction, il y aura 30 photos et textes explicatifs)
ExPianO 10-11 et 17-18 avril 2010, église de Saint Clair sur Epte (Val d'Oise)
Pianos "interprétés" par 27 artistes d'art contemporain Eure, Oise, Val d'Oise.
2 sont aussi réalisés par mon Atelier du Pommier
Le premier groupe de 15 pianos s'enrichira de nouvelles créations, toujours avec l'aide technique de Nicolas Dumas et de l'inventeur et commissaire de cette exposition géniale : le plasticien Pascal Catry.

Liste des artistes pro (Art Contemporain) liens sur leurs images, textes, commentaires, presse Page internet crée par Pierre Marcel, association Plein Ph'Art

Piano à fleurs Aligna Sadakhom
A l'origine de l'aventure, le professionnel Nicolas Dumas – réparateur, vendeur, accordeur à Montagny-en-Vexin - et membre de l'association, a fait le don d'un " cimetière " de 15 instruments. Mis entre les mains des sculpteurs, peintres, plasticiens amis ou invités par Plein Ph'art, ils reprennent vie sous de nouvelles formes, selon l'imagination des artistes.
A l'église de Saint-Clair, en partenariat avec la municipalité, les oeuvres seront mises en valeur dans un cadre spacieux et de caractère.
Pleinphart.com, Site internet de l'association

Ajouté le 22-08-2015

Bernard Pellet (trésorier) Pascal Catry (vice président) Laura Catry (secrétaire) Gilbert Kadyszewski, Brigitte Goupil (plasticiens) et Pierre Marcel (président, derrière l'appareil photo)
Avant la réunion bilan BOUTIQUART de samedi 24 octobre, un petit comité du bureau Plein ph'Art travaille sur la prépa urgente d'événements 2010 qui devront être présentés à nos amis de l'association. Il s'agit ce soir là des projets 2011 (anniversaire traité Saint Clair sur Epte), expositions Pianos dans une des églises de la vallée du Reveillon, opération ville-campagne d'avril 2010. Le fil conducteur? Nos statuts = collaborer avec les autres associations et municipalités vexinoises pour la promotion de la vie culturelle et artistique en nos territoires pourtant frontaliers, faciliter échanges, passages, communication, se serrer les mains avec sourires et relever nos manches ensemble....

Ajouté le 22-08-2015

Anne Di Crescenzo participe à Artisteo : http://www.artisteo.com/DI-CRESCENZO-Ann...

Le Printemps d'un Faune
Technique mixte, piano droit classique.
Il s'agit d'un triologue de Faunes qui évoque le retour de la vie à travers la musique printanière.

Un point de vue, texte d'Hervé Duetthe :.

.D'elegiaques echos
.
..." Ces nymphes je les veux perpétuer... Si clair leur incarnat léger qu'il voltige dans l'air...assoupi de sommeils touffus. Aimai-je un rêve.... " ainsi commence le dit du faune de Mallarmé pour s'achever en ces mots : "...je vais voir l'ombre que tu devins. "

Sur le piano peint par Anne semble flotter et la musique de Debussy et la nostalgie mallarméenne en écho au rythme de ses touches colorées. Par-dessus, la surface picturale est recouvrement et possession; et les deux têtes peintes s'effleurent et se cherchent en obliques regards.....le dessous se fait ventre de femme et naissance à venir et le piano est corps intime.... Et puis, au flanc du clavier un rythme tracé égrène l'écho d'une vie.... Et le silence se fait dans l'émotion du temps suspendu : temps du réel aussi par-dessus le blanc d'ivoire des touches découvertes..... " Aimais-je un rêve? "...
Texte en gras

Ajouté le 22-08-2015

Bit of beethoven
acrylique sur toile,
bois & cordes
1300 x 1200mm
Cath Vieu Un des sites de Cath Vieu

Ajouté le 22-08-2015

Le Zingopiano
piano viennois demi-queue
Où est le piano? – là.
Qui est le zinzin qui l'a ceint de zinc? – C'est mézigue.
Faut pas le dézinguer : j'ai tout plaqué pour lui.
Mais la musique? – sique, sic, zic, zinc...

  • Un garçon plaquait ses accords – cinq !

UN POINT DE VUE (Texte d'Hervé DUETTHE ):
" Le Zingo Piano "

ACCORD PLAQUE

Grise parade des plaques le gainant de marbrures, souveraines glissades du temps sur le métal, armure armoriée d'oxydes volés aux saisons lasses, le piano de Pascal inaugure le bal Il a conduit la fête en son plastron de zinc, emprunté aux toitures sa robe de métal, fourreau de haute-couture qui chastement le sangle. De quel règne est-il élégant pachyderme? Quel murmure bruisse en son cocon médiéval? De quelle métamorphose est-il progéniture? Tel qu'en lui-même enclot, ermite cuirassé....

Ajouté le 22-08-2015

Un point de vue
texte d'hervé duetthe

stephane bausch

ainsi se melent les signatures...

S'il est une banalité que d'indignés croquants énoncent avec constance à propos des tags, c est qu'ils sont avant tout " marquage de territoire ".... Et si, et si le territoire ainsi " marqué " était celui de la plus incontestée culture qui soit?... C'est ce que semble nous dire Stéphane dans son jubilatoire, ironique et cinglant recouvrement de signataires émergeant rageusement de leur histoire confite.... Mais ce faisant, ils affirment encore et encore que l'art se doit d'être dans le présent.... Car c'est aussi de peinture qu'il s'agit, une peinture qui sait s'incarner dans la couleur et se faire présence et rythme et qui dans ses roses, violets et verts graphismes nous clame à l'envie que l'art... Est vie.

Ajouté le 22-08-2015

LINO DE GIULI
peintre plasticien
Moulin des Millonets, Vienne en Arthies (Vétheuil) Val d'Oise


Ornithos a capella
Une seconde vie pour un piano condamné au silence? !
Spontanément, j'ai voulu rendre hommage aux grands musiciens de la nature.
La ligne rythme et épouse l'architecture de l'instrument, le clavier s'envole, les marteaux et chevalets se métamorphosent.
Les oiseaux font entendre leurs chants...

Page + complète décrivant ces oeuvres : Lino de Giuli, Expiano

Ajouté le 22-08-2015

"Fiona" TARTARIN Louis
Piano, technique mixte
145cm-60cm


" Lettre à Fiona" PIANOTI IMPROMPTU PAR AGNÈS LHERMITTE
Do-mi—fa, fi-o-na

Une fille verte est entrée dans mon piano, elle est couchée dessus; elle y reste.
Ses deux suivantes montent la garde.
Je ne peux plus jouer. Alors j'écris.
Les notes ont quitté la portée,
Elles s'alignent,
s'accrochent,
s'enguirlandent.
Elles jouent à faire des mots - pour raconter un secret - indéchiffrable.

Ajouté le 22-08-2015

Fujiyama / Tarred and Feathered

(Mont Fuji / Supplice du Goudron et des Plumes)
2 obélisques en forme de piano à demi-queue,
Papier et polystyrène peinte, diables incorporées
220 X 145 X 35 cm.

Commentaire AGNÈS LHERMITTE
Bivalve

Les deux pianos se dressent, roulent, s'élèvent en double mont.
Monts du souvenir

Un chant cruel, noir de poix, rouge de sang; les coups résonnent, glas des sombres années.

Un chant de printemps entrelace corps et rameaux fleuris
qui montent la gamme des coeurs,
égrènent les trille s nipponnes,
friponnes.

Ajouté le 22-08-2015

ROMAN GORSKI : Requiem pour un cerisier
Tech piano cheze cerisier tarlatan peinture noir
dim h. 2.12 m l. 1.96 m i. 2.30 m

Texte d'Hervé DUETTHE :" Requiem pour un Cerisier "

DANS LA FORET DES METAMORPHOSES
Tout se passe comme si à chaque proposition plastique Roman entreprenait quelque chamanique voyage dans une forêt imaginaire. En cette forêt les arbres deviennent d'immenses papillons, les feuilles se font voiles de brume, et les écorces se lovent en courbes amoureuses....Voila ce que Roman me conta de son dernier voyage... " C'était la nuit et les troncs étaient obscurs et luisants...la musique semblait venir d'une immense clairière, en son mitan il y avait un piano noir. Il me semblait qu'un pianiste jouait sur le clavier, mais ce pianiste était un arbre et à chaque note jouée une nouvelle branche poussait, les notes en pizzicato devenaient fragments de rémiges et la musique se faisait croissante arborescence reliant en son étreinte tous les fragments de l'espace... ". Mais ce dialogue là est irréel et ce texte je l'ai écrit au petit matin après une rencontre imaginaire avec Roman
(voir autres photos sur Photos Roman Gorski sur Plein Ph'art sur Flickr

Pages : 1 | 2
Services d'Artisteo
Foire aux questions
API, bouton Partager
Conseil du mois
Présentation du service
A propos d'Artisteo
Contact service clients
Conditions d'utilisation
Partenaires - Société éditrice
Changer de langue : FR - EN - ES
Réseau de diffusion Artisteo
artisteo.tv
galerie-art.net
oeuvre-art.fr
Artisteo sur Facebook
Artisteo : Galerie art