Réseau
+suivre
Email
Tchat
19 aiment 66378 visites
1 avis sur cette artiste
Recevoir ma newsletter
Créer lien vers cette page
Artiste - Femme - 71 ans
Aujac (Poitou-Charentes), France

Mes dernières oeuvres d'art

Voir toutes les oeuvres d'art

Présentation de Jane mary LOBRY

Née le 13 janvier 1946 en Charente Maritime.

Formation

  • Ecole Nationale des Beaux Arts de Bordeaux.
  • Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris (ENSAD).
  • Spécialisation "Design".
==Expériences marquantes
  • Interventions pour l'éveil aux arts plastiques des enfants et enseignement des arts plastiques.
  • Créations plastiques diverses.
  • Gamme de bacs à plantes pour hall d'immeubles et pour la ville.
  • Obtention du label français d'esthétique industrielle en 1973.
  • Eléments architectoniques pour façades.
  • Maquettes pour la décoration de façades (17x3, 5m) en mosaïque de pâte de verre :
  • Monoprix de Bouaké (RCI) et Assemblée Nationale de Côte d'Ivoire à Abidjan.
  • Vit en Cote d'Ivoire de 1977 à 1990 proche des milieux artistiques et culturels ivoiriens
  • Expériences Œuvres communes en peinture.
  • Avec Were Were LIKING, peintre, écrivain et metteur en scène Camerounaise.
  • Avec Henri LOBRY, Architecte.
==Démarche artistique
" Cette peinture semi figurative part toujours d'un support facilement reconnaissable qui transporte vers un ailleurs des espaces poétiques où chacun peut terminer la forme qui le hante. Les formes baignent dans l'eau, sourdent de la terre et nous attendent pour exploser. Tout est embryon mais cherche à s'organiser. On sent une main divine qui refuse de trop façonner parce qu'elle préfère la fascination de ces plages lumineuses tendues par le désir. "
Marie-José Houranthier – Abidjan 1986

" A l'instar du Vohou Vohou Jane Mary Lobry s'enrichit de tous les apports de son environnement : le goudron vient perfectionner les fonds, appuyer les images fugaces et créer l'insolite.... Cette matière arrachée à la rue s'impose brute comme une provocation ou s'amalgame à l'huile, au sable, à la " boite de conserve ", s'insérant dans l'accessoire qu'elle transfigure et sacralise, telle cette statuette sénoufo déposée comme une offrande rituelle. "
Marie-José Houranthier – Abidjan 1990

" Macadam story. A la caresse du pinceau précède la franche incision du burin, la virilité du ciseau et la flamme du chalumeau... Le retour au pays a suscité de nouveaux apports dans l'oeuvre de l'artiste. Les inclusions de statuettes lobi ont disparues, les boites de conserves ont tout d'abord fait place à des loquets de portes, des grillages. Aujourd'hui les textiles sont très présents : dentelles, toiles, serpillières, ... Tout est prétexte à un déclic, cela part souvent d'une émotion, rarement d'une démarche intellectuelle. Sous des couleurs tantôt subtiles, tantôt hardies, se cache une somme de sentiments, de petits moments vécus. "
Jean-Denis Bellot, l'Hebdo de Charente Maritime – 1998

" J'ai retrouvé mon livre entre les feuilles d'un arbre. "
Jane Mary Lobry – Aujac 2004

Classifications

Je recommande

Aucun article recommandé

J'aime

J'y vais

Aucune présence à un évènement
Services d'Artisteo
Foire aux questions
API, bouton Partager
Conseil du mois
Présentation du service
A propos d'Artisteo
Contact service clients
Conditions d'utilisation
Partenaires - Société éditrice
Changer de langue : FR - EN - ES
Réseau de diffusion Artisteo
artisteo.tv
galerie-art.net
oeuvre-art.fr
Artisteo sur Facebook
Artisteo : Galerie art