Network
+follow
Email
Tchat
5 like 29938 visits
1 review of this artist
Subscribe to my newsletter
Create link to this page
Artist - Man - 61 years old
Paris (Ile-de-France), France

Mes dernières oeuvres d'art

Voir toutes les oeuvres d'art

Présentation de Alain CABOT

Alain Cabot - Artiste 2.0
Alain Cabot (1958) a fréquenté l'Ecole Régionale des Beaux Arts de Tours, puis s'est consacré à des études d'histoire de l'art et d'arts plastiques à Paris. Il commence à peindre très tôt et, depuis 1985, travaille comme artiste plasticien. Il vit actuellement à Paris.

Sa peinture est figurative et se caractérise par la création de séries d'oeuvres, parfois monumentales, dont les liens sont suggérés par les sujets thématiques, par la technique utilisée ou encore par l'espace, la géométrie et la construction, les oeuvres d'une même série formant dans leur ensemble une macrostructure-signifiant souvent symbolique.

Il a participé à de nombreuses expositions collectives (2013 : Ministère de la Culture et de la Communication, Paris; 2012 : Exposition Apiculture, Paris, Mairie du 9ème arrondissement; 2010 : Agent double, dessin, gravure, peinture, photographie, Paris, Mairie du 9ème arrondissement; 2009 : Exposition collective, Paris, Mairie du 9ème arrondissement; 1995, 1993 et 1991 : Biennale d'arts plastiques, Paris, Ministère de la Culture; 1992 : L'ASBAM : Nouvelles Tendances, Jeunes Créateurs, Marly-le-Roi...), à des salons (2015 : Grand Salon d'art abordable, 16ème édition, Paris, La Bellevilloise; 1989 : Salon de Charenton, Charenton-le-Pont; 1989 : Salon d'Automne, Paris, Grand-Palais; 1989 : Salon des Indépendants, Paris, Grand-Palais), à des manifestations " Portes Ouvertes " (2008 et 2007 : Ateliers des Artistes de Belleville (AAB), Paris; 2006 et 2000 : Artkanal, Paris). Quelques expositions dans des galeries de Paris et à Nice.

Démarche artistique de Alain CABOT

Un parcours original: ARTISTE 2.0
La peinture d'Alain Cabot est figurative; néanmoins dans le parcours du plasticien il est possible de voir un éloignement progressif d'une perception naturaliste et réaliste de l'objet représenté. Les travaux de ces dernières années se déclinent dans l'unité de la série, les différentes séries constituant un seul et unique projet, l'art de la métamorphose
Altération des formes et plasticité de la couleur
Le projet Métamorph'Art fait appel à la notion de métamorphose: transformation plastique des objets représentés, qui perdent leur sens référentiel et apparaissent vivifiés par un sens symbolique inquiétant, que la violence de la couleur et l'aspérité de la matière soulignent. Mais la métamorphose renvoie également au temps, qui est la condition même du passage d'une forme à l'autre, d'une forme structurée à une matière dépourvue de forme structurée, puis à une nouvelle structure. La métamorphose implique alors la notion de l'éphémère.
Art et éphémère. Artiste et public
Par ses créations visant à la réalisation du projet Métamorph'Art, l'artiste évolue vers un idéal d'exposition globale qui se plient aux exigences esthétiques du projet. Le concept et l'outil de l'installation. (Sons, bruits, voix et musiques, images, lumières, projections), mettent au premier plan telle ou telle création au passage du visiteur, et construisent ainsi autour des oeuvres de l'artiste un itinéraire de sens que le visiteur parcourt, en se laissant guider ou en s'ouvrant lui-même un nouveau cheminement à travers les oeuvres de l'artiste.
Dans cet itinéraire, l'éphémère entoure l'oeuvre d'art, et c'est précisément cette
condition de l'éphémère qui permet la communication entre l'artiste et son public.
Pour souligner l'éphémère de la rencontre art/public, l'exposition des séries prévoit la réalisation d'oeuvres périssables, que le public utilise et consomme, jusqu'à les faire disparaître

Ma recherche

Recherche en cours
La série Gang 2013-2016
Le sujet des Gangs et traité selon un procédé qui va du figuratif au documentaire. C'est pourquoi la macrostructure de cette série n'est sans rappeler à la fois les polyptiques de sujet sacré du Moyen Age et de la Renaissance et les bandes dessinées : une narration continue s'installe autour du phénomène des gangs, sans proposer pour autant une démonstration ou une lecture moralisante. Les scènes figuratives se composent sur un fond où, dans les tons violents dominant des jaune ou des rouge, s'offre aux yeux du spectateur un paysage de misère, la misère des favelas sud-américaines, représentative de la misère de toutes les banlieues, y compris celles des villes riches du monde occidental, ce monde qui est présent par bribes, dans les détails d'une civilisation urbaine vieillissante (panneaux publicitaires, graffiti, street art). C'est sans doute la série qui a le plus massivement recours au procédé de citation et du recyclage, de matériaux (papiers collés tirés d'affiches publicitaires) et de détails tirés de bandes dessinés et de films, voire même de documentaires sur les Gangs.

Classifications

Internet link

http://alain-cabot.com

Je recommande

Aucun article recommandé

I like

J'y vais

Aucune présence à un évènement
Artisteo services
FAQ
API, Share button
Tip of the month
Service overview
About Artisteo
Contact customer service
Terms of use
Partners - Publishing company
Change language : FR - EN - ES
Artisteo network
galerie-art.net
oeuvre-art.fr
Artisteo on facebook
Artisteo : Art gallery