Réseau
+suivre
Email
Tchat
51 aiment 1709852 visites
19 avis sur cet artiste
Recevoir ma newsletter
Créer lien vers cette page
Artiste - Homme
St clair sur epte (Ile-de-France), France
Siret 31815354100038 - MDA S230753

Je recommande

Jardin-atelier de Robert Arnoux
Article créé le 30-04-2018
Video de l'Envol dans la cathédrale du Point du Jour
Article créé le 08-10-2017
L'artiste et l'argent
Article créé le 01-07-2013

J'aime

J'y vais

Aucune présence à un évènement
Revues de presse à propos de ce projet land art 2018
Article du 06-09-2018 lié à Pierre-Marcel
Relayer cet article à mon réseau
Soyez le premier à
préciser aimer cet article

L'artiste Pierre Marcel a créé et installé quinze étonnantes créatures, têtes de hérissons contre des arbustes sur des routes et des Voie-Vertes.

Depuis Juin 2018, déjà 6 Revues de presse à propos de cette expérimentation, projet 2018 : Le Parisien, La Gazette, Le petit Journal Sagy, L'Impartial Normandie...
Exemple,
Description agréable par les journalistes du LE PARISIEN ce 5 septembre 2018 en première page VAL d'OISE

:

L'artiste Pierre Marcel a installé douze étonnantes créatures le long de la D 14 dans le Vexin. Une manière artistique de défendre la biodiversité.
De drôles de créatures pointent leur nez vers les automobilistes du Vexin depuis ce mardi. Les habitués de la D 14 risquent d'être surpris !
Au total douze hérissons géants ont été installés sur la voie rapide, entre Cléry-en-Vexin et Saint-Clair-sur-Epte, avec l'accord de la direction départementale des territoires, qui gère les routes, et le conseil départemental.
Cette idée folle est née dans l'atelier de Pierre Marcel à Saint-Clair-sur-Epte. L'artiste, qui aime travailler avec des matériaux très variés, a imaginé une oeuvre ayant un but à la fois artistique, écologique. C'est grâce au soutien de l'association Pact en Vexin, que son projet monumental a pu voir le jour. " L'art est trop souvent cantonné dans des salles d'exposition ", estiment Jean-Claude Rault et Françoise Prache, vice-présidents de l'association. " Nous avons voulu faire quelque chose de différent, c'est pour cela que nous nous sommes intéressés au land art. "
Pierre Marcel s'étant déjà illustré dans ce domaine, son nom s'est rapidement imposé. " Et puis c'est vraiment un artiste qui correspond à l'ADN du territoire. ", ajoute Jean-Claude Rault. Attirer le regard vers les paysages du Vexin, voilà le premier objectif de Pierre Marcel. " J'ai voulu concevoir quelque chose qui soit agréable à regarder ", détaille-t-il. " Le but, c'est que même les enfants qui sont trop souvent branchés sur leur portable, durant les trajets en voiture, jettent un coup d'oeil. "
Un animal très symbolique
Difficile en effet de résister à l'appel du hérisson. Une petite bête adorable, mais qui finit bien trop souvent sous les roues des voitures. " Malgré ses piquants tout le monde l'aime ! ", résume Jean-Claude Rault. " Le hérisson est très symbolique. C'est un petit animal fragile, que l'on voyait partout auparavant et qui aujourd'hui tend à disparaître. " Les porteurs de ce projet artistique espèrent donc faire réfléchir les automobilistes et les pousser à lever le pied lorsqu'ils circulent sur les petites routes et les chemins du Vexin.
Au contraire de leurs cousins menacés, les hérissons de Pierre Marcel, eux, sont bien solides. " Quand on fait du land art, il faut concevoir quelque chose qui résiste aux intempéries. " L'artiste a glané la plupart de ses matériaux dans les déchetteries. " Il y a beaucoup de grillages et de bouts de bois ", révèle-t-il. " J'utilise aussi beaucoup de vieilles paraboles. " Ces têtes de hérissons dépassant des buissons ne sont que la première étape d'un projet pédagogique plus vaste que Pierre Marcel compte mener dans les années à venir avec des lycéens.
Ces oeuvres resteront le long de la D 14 jusqu'au 18 septembre, lendemain des journées du patrimoine. Elles rejoindront ensuite la voie verte de la vallée de l'Epte, entre Gisors (Eure) et Bray-et-Lû.

Pierre Marcel ou le land art version vexin

vous avez sans doute déjà admiré des oeuvres de pierre marcel sans le savoir. Lorsqu'il s'est installé dans le Vexin, après avoir longtemps vécu à Miami Beach aux Etats-Unis, l'artiste a décidé de tout faire pour promouvoir ce Vexin, à cheval entre l'Ile-de-France et la Normandie.
En 2011, il avait décoré les meules de foin à l'occasion de l'anniversaire du traité de Saint-Clair-sur-Epte (considéré comme l'acte de naissance de la Normandie en 911). Puis il avait rendu hommage à l'impressionnisme en créant d'immenses tubes de peinture et un pinceau posés sur les bords de la D 37, à Amenucourt. Cette oeuvre qui se voulait, un lien entre Giverny et Vétheuil (deux villes dans lesquelles Monet a vécu) a malheureusement été vandalisée et réduite en cendres en 2016.
Pierre Marcel, qui a travaillé à La Roche-Guyon avant de s'installer dans le prieuré de Saint-Clair-sur-Epte, a également exposé de drôles de paraboles peintes au parc Aventure land de Magny-en-Vexin.

En cette page de ARTISTEO vous pose aussi des liens internet des albums photos d'autres photographes au sujet de ce Land Art

Ajouté le 11-09-2018
Ajouté le 06-09-2018

Lien internet de cette page du journal LE PARISIEN http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/v...

Ajouté le 12-10-2018

(Article page 13 du N°417 –Octobre 2018 la 38ieme année du mensuel LE PETIT JOURNAL de Sagy)
Attention, les hérissons vous observent !
Si vous avez emprunté le RD14 en direction de Magny-en-Vexin ou de Saint-Clair-sur-Epte, vous aurez sûrement remarqué des têtes de hérissons sortant des buissons qui bordent la route.
Le créateur de ces sculptures n'est autre que Pierre Marcel Schmidt qui s'est déjà illustré par d'autres réalisations de Land-Art sur le Vexin. Comme en 2011 avec ses 600 balles de paille recouvertes de tissus colorés, symbolisant les voiles des drakkars vikings pour le 1 100e anniversaire du Traité de Saint-Clair-sur-Epte, ou encore ces énormes tubes de peinture déversant des coulées de fleurs rouges, jaunes et bleues sur une colline à Authevernes en 2013 et cet autre côté d'Amenucourt portant les emblèmes de l'Ile-de-France et de la Normandie en 2015 (voir Petit Journal N° 343 et 383)
Cette fois, grâce au soutien de l'association Pact en Vexin, son projet a pour ambition de sensibiliser le public à la biodiversité et aux espèces menacées, notamment celle du hérisson, une façon d'inciter les automobilistes à éviter ce petit animal inoffensif lorsqu'il traverse les routes du Vexin. D'autant qu'il ait partie des mammifères protégés en France.
Les douze têtes de hérissons ont été fabriquées par Pierre Marcel Schmidt dans son atelier de Saint-Clair-sur-Epte avec des matériaux de récupération. Elles ont été installées les 4 et 5 septembre 2018 avec la participation des membres de Pact en Vexin et d'amis au niveau de Cléry-en-Vexin, Magny-en-Vexin et Saint-Clair-sur-Epte.
Elles sont restées en place jusqu'au 18 septembre, puis elles ont rejoint l'avenue verte Paris-Londres dans la vallée de l'Epte, su côté de Montreuil-sur-Epte, Château-sur-Epte et Guerny.
Le hérisson
Ce petit hérisson a été photographié dans une propriété à Gadancourt.
Bien qu'il soit sauvage, ce mammifère est inoffensif et, de plus, il est connu pour être allié des jardiniers.
Insectivore, il est consommateur de proies comme les limaces et escargots qui s'attaquent aux jardins potager, mais il se nourrit aussi d'insectes, comme les hannetons, araignées, perce-oreilles, mille pattes, vers de terre ou larves.

Ajouté le 12-10-2018

Le premier article de la région, L'IMPARTIAL :

journal du 21 juin 2018
page 41 présentant GISORS

Ajouté le 12-10-2018

Https://actu.fr/normandie/gisors_27284/a...
Publié le 2 Juil 18 à 17:56
|Modifié le 3 Juil 18 à 7:23
À Guerny dans l'Eure, du Street art à la campagne avec les hérissons de Pierre-Marcel Schmidt
Le talentueux et original Pierre-Marcel Schmidt, de Saint Clair-sur-Epte, expose sa nouvelle création au hameau de Gisancourt à Guerny, en bordure de la voie verte.

Il suffit de peu à l'artiste pour égayer les paysages ruraux et donne libre cours à son imagination.
C'est dans son atelier de Saint Clair-sur-Epte que Pierre-Marcel Schmidt a créé ces oeuvres pour le moins originales.
Déjà lors de Boutiqu'art
On notera d'ailleurs au passage que ce n'est pas la première fois que l'artiste se distingue par les oeuvres décalées.
Originaire de Strasbourg, celui qui a grandi à Gisors nous avait déjà surpris l'an dernier à l'occasion de l'exposition Boutiqu'art de Gisors, avec une représentation personnelle et exceptionnelle du Vexin normand.
Pierre-Marcel Schmidt nous avait déjà épaté lors de Boutiqu'art à Gisors avec cette étonnante carte du Vexin normand.

Ajouté le 12-10-2018

Article "VEXIN, L'Info de La Semaine" page 15 des hebdomadaires du "Le Régional L'Echo, hebdomadaire des Voildoisiens" et de "La Gazette du Val d'Oise"
Saint-Clair-sur-Epte.
L'association Pact en Vexin soutient le projet du peintre Pierre Marcel, d'installer des têtes de hérissons en bordure de la RN 14 afin de sensibiliser à la biodiversité et aux espèces menacées. Elles seront mises en place mardi 4 septembre.
Projet donc d'encadrer Les Journées du Patrimoine. Le 18 septembre, ces sculptures seront retirées de la RN14 et posées le long de la voie-verte à hauteur de Montreuil-sur-Epte, Bray-et-Lû, Château-sur-Epte, Guerny.
Installations du 4 au 18 septembre : 8 à Cléry-en-Vexin, 3 à Magny -en-Vexin (vers Aventure land) et bien sur 1 à Saint-Clair-sur-Epte sur cette route 14 Paris-Rouen.

Ajouté le 24-09-2018

Consulter sur le site internet Val d'Oise

Article par notre ami Robert DEMARD Publié le 12 Sep 18 à 18:21 à La Gazette du Val-d'Oise et L'Echo Le Régional Val-d'Oise:
Des hérissons géants en bordure de la Rd 14 dans le Vexin
Créés par le peintre et plasticien Pierre Marcel, ils ont été installés dans le but sensibiliser les automobilistes au maintien de la biodiversité. Photos À Bray-et-Lû, avec Pierre Marcel, qui fait mine de déguster un colimaçon. (©La Gazette du Val-d'Oise) On les a vues à Bray-et-Lû (Val-d'Oise), près de la salle des fêtes. Dorénavant, elles sont pour quelques jours en bordure de la Rd 14, à Saint-Clair-sur-Epte, à Magny-en-Vexin et Cléry-en-Vexin et bientôt elles se retrouveront sur la Voie Verte.
Ces têtes de hérissons sont réalisées par le peintre et plasticien Pierre Marcel, qui s'est impliqué avec ce travail de Land Art dans une démarche de sensibilisation au maintien de la biodiversité, que soutient Pact en Vexin.
Vendredi 14 septembre, à 16h, au Prieuré de Saint-Clair-sur-Epte, on pourra découvrir l'artiste et ses projets. Un pot amical clôturera cet événement.

Robert demard
Texte avec grands caractères

Ajouté le 06-09-2018

Album photos de GerBor sur Flickr. Https://www.flickr.com/photos/vexin-gerb...
photographiés au Prieuré de Saint-Clair sur Epte (95) à l'Atelier du Pommier.
Les Hérissons vont être exposés sur la RN 14 en septembre pendant quelques semaines
puis ils seront exposés sur la Voie Verte Gisors-Vernon.

Ajouté le 21-10-2018

Page internet Flickr.com, album photos du professionnel photographe Gerald présentant
Les Hérissons de Pierre Marcel sur la N14 dans le Vexin
sur Flickr

Juste avant cette installation du 4 septembre et son reportage, il avait aussi fait un album photos des 12 têtes de hérissons terminée en l'Atelier du Prieuré à Saint-Clair-sur-Epte
Sur Flickr :

Ajouté le 23-10-2018

Eriklebelge
Belge vivant en Normandie, conducteur routier international (pensionné), et "artiste amateur" : musicien, j ai aussi fait du dessin, et depuis l âge de 10 ans photographe amateur...
Album photos sur mon Flickr : https://www.flickr.com/photos/pierremarc...

Pages : 1 | 2
Commentaires
Identifiez-vous sur Artisteo pour pouvoir ajouter un commentaire.
Services d'Artisteo
Foire aux questions
API, bouton Partager
Conseil du mois
Présentation du service
A propos d'Artisteo
Contact service clients
Conditions d'utilisation
Partenaires - Société éditrice
Changer de langue : FR - EN - ES
Réseau de diffusion Artisteo
artisteo.tv
galerie-art.net
oeuvre-art.fr
Artisteo sur Facebook
Artisteo : Galerie art