Réseau
+suivre
Email
Tchat
28 aiment 91165 visites
1 avis sur cette artiste
Recevoir ma newsletter
Créer lien vers cette page
Artiste - Femme - 56 ans
Paris (Ile-de-France), France
Siret 52369551900010 - MDA P722749

Mes dernières oeuvres d'art

Voir toutes les oeuvres d'art
Langue : Français - Anglais - Italien

Présentation de Sylvie Poinsot

Venue du monde du théâtre, Sylvie Poinsot travaille aujourd'hui sur le thème des masques et du portrait pour "démasquer" ses émotions en embuscade et arracher ce qui fait écran.
Le travail de l'artiste qu'il s'agisse de fusains, de pastels, de peintures ou d'encre de chine, tire le même rideau depuis plusieurs années. Elle se focalise sur une scénographie de corps et de visages. Et au fil de ses oeuvres d'abord colorées et lumineuses (pastels), elle tend vers un expressionnisme sans concessions, devenant le personnage unique sur scène avec des portraits qui sont autant d'autoportraits.
Sylvie Poinsot s'inscrit dans la famille des artistes qui développent une oeuvre avec une thématique unique qu'elle décline sans jamais se répéter ni se copier. Elle avance à tâtons. " Je suis lente, il faut que j'expérimente " dit-elle. Cela passe par l'utilisation du pastel sec " au corps défendant " de ce matériau sensuel et suave. Elle exalte la douceur de la couleur à la violence de son trait et dévie vers la dislocation des corps et des têtes joyeusement soumis " à la question " de l'espace. Comme pour torturer encore plus ce qui doit remonter de son histoire à elle. Derrière le masque. Toujours et encore. D'abord avec ses têtes tamponnées, presque esquissées qui glissent sur le papier. Ensuite visages et corps mortifères se dévident en strates, coulures, giclures, déroulant une histoire lourde, secrète mais qui a quitté le champ du non dit. " Je n'entre pas toujours par la même porte. Je peins dans la jubilation même si c'est de la souffrance qui sort. Je laisse venir ce qui doit venir en condensant tout dans le regard " explique t-elle.
Pour mieux atteindre les profondeurs de cet inconnu qui est tapi en elle, elle a gardé la technique de son professeur de dessin, permettant au cerveau droit et au cerveau gauche de communiquer sans annihiler les possibilités de l'un ou de l'autre. Pour ce faire, elle démarre ses portraits les yeux fermés, de la main gauche, au fusain pour faire jaillir la forme brute, et dans un premier élan, " enlever ses peurs ". Elle se jette sur la toile comme un danseur sur scène.
Puis elle ouvre les yeux et, poursuit toujours de sa main gauche malhabile la construction de sa composition à partir ce qui a surgi; la main droite, celle de l'intellect, prend ensuite le relais pour faire jaillir les couleurs.
" Sois sage ô ma douleur " lui murmure peut-être Baudelaire tandis que de son Panthéon personnel surgissent, Kandinsdy, Emile Nolde, Munch, Kirchner.
Brigitte Camus,
Février 2012

Classifications

Site internet

http://www.sylvie.poinsot.sit...

Je recommande

14 juin 2013 Dessin
Article créé le 14-06-2013
LES ANNEES 20 dessin automatique
Article créé le 04-06-2013
Dessin automatique
Article créé le 30-05-2013

J'aime

J'y vais

Aucune présence à un évènement
Services d'Artisteo
Foire aux questions
API, bouton Partager
Conseil du mois
Présentation du service
A propos d'Artisteo
Contact service clients
Conditions d'utilisation
Partenaires - Société éditrice
Changer de langue : FR - EN - ES
Réseau de diffusion Artisteo
artisteo.tv
galerie-art.net
oeuvre-art.fr
Artisteo sur Facebook
Artisteo : Galerie art